Danseurs au solstice d'été

 

Tandis que le solstice soulève l’atmosphère,

La troupe bigarrée progresse de concert,

Les danseurs laissent leurs membres déliés

Célébrer l’espace illuminé.

 

Honorant la béatitude

Ils s’échappent de la finitude,

Les corps et les cœurs s’écoulent librement

Et découvrent de nouveaux espaces.

 

Accepter ce qui est là.

L’accueillir, l’aimer et l’offrir

Dans le mouvement ;

Pouvoir de l’offrande

 

Libres, libres, libres !

Les corps se déploient dans l’air et la lumière

Où se distillent douceur et magie,

Et disparaissent dans l’espace infini.