L'amour sera d'abord intérieur ou ne sera pas

Un fourvoiement de l’amour est de se perdre dans l’autre.

Arriver à l’autonomie.

Un des combats avec le dragon. La maîtrise de soi, de son énergie. D’abord. Comme Roger, sur le tableau d’Ingres, qui peut alors délivrer Angélique, accéder à son anima.

 

L’amour sera d’abord intérieur ou ne sera pas.

 

– J’ai besoin de toi.

– Non, tu as besoin de toi.

 

Accepter la perte. Condition de la liberté.

Toute perte extérieure est une trouvaille intérieure.

Une occasion d'expansion en soi, et aussi de s’ouvrir à tous les autres et toute la création, plutôt que de se crisper sur une forme en particulier.

Le fait est que je n’ai jamais aussi bien médité que lors des déceptions amoureuses.

Là, la source intérieure prend tout son sens, toute sa place.

 

Si une affection porte atteinte à ton propre soi,

alors, soit ce n’est pas une bonne personne pour toi,

soit tu n’es pas au centre.

Reste au centre, n’agis qu’à partir du centre.

De toute façon, il n’y a pas d’amour vrai en dehors du centre.

Que des projections, engouements esclavagistes et autres fausses identifications.

@2014 spiritualite-laique.com

Réalisé par Logo4you - tous droits réservés