Le poème manifeste

Deviens présent !

Deviens présent !

Embrasse la Terre,

Embrase la Vie,

Brûle de toute ta flamme,

Laisse jaillir toute ton âme.

Tant que le cœur n’est pas mis à nu

Vivre est une chose qui reste inconnue.

 

Présent à toi-même,

Présent au monde,

Communie.

Tout est énergie,

Tout est vibration,

Rien n’est séparé,

Tout est connecté.

Oui, frères et sœurs,

Tout vibre, tout résonne !

 

Deviens présent,

À l’écoute du Réel, le vrai Maître,

Tous tes centres ouverts,

Honore chaque forme,

« Ceci et Cela » [1],

Aphrodite et Lucifer.

Anges et démons,

Profite de toute situation.

 

Deviens présent,

Dans le monde mais non du monde,

Dans l’action et hors de l’action :

Non identifié, tel l’acteur.

« Ni Ceci, ni Cela. » [2]

Libre de pleurer et pourtant libre de tes larmes,

En colère et pourtant témoin du feu qui t’embrase.

Fort tout en restant faible,

Puissant tout en demeurant vulnérable.

 

Deviens présent,

Médite,

Mobile dans l’immobilité,

Immobile dans la mobilité.

Accueille le vide et tu gagneras la Plénitude ;

Tout est atteint ici et maintenant [3],

« Le paradis terrestre est là où je me trouve. » [4]

La méditation est le point de départ et d’arrivée

de toute action, de toute civilisation.

[1] In L’enseignement de Mâ Ananda Moyî, Albin Michel, 1998, p. 135 ;

cf. aussi Rien n’existe qui ne soit Siva, Swami Muktananda, Saraswati, 1998.

Cete formule est un enseignement majeur du shivaïsme cachemirien.

[2] Enseignement majeur du Vedanta : Brhad-âranyaka-upanishad, II.3.6, III.9.26.

[3] D’après Swami Muktananda.

[4] Voltaire, in Le mondain.

[5] D’après Sathya Sai Baba.

Deviens présent,

Deviens souple,

Accueille les situations,

Accepte de sentir pour commencer à vivre,

Accepte de sentir ta douleur,

Et de pardonner aussi.

Le feu épure l’or,

Les épreuves t’améliorent,

Fonds dans la compassion,

Jusqu’à la triomphale aurore !

 

Deviens présent,

Prends ta place

Prends ton espace,

Ce monde est tien

Le sol te soutient,

Tu es ici chez toi,

Toute femme est reine

Tout homme est roi.

 

Deviens présent,

Le repère est la joie

La rampe est la foi,

Danse, danse, danse

Disparais dans la musique !

Enfant de la Béatitude !

Enfant de la Ferveur !

Honore le plaisir dans ton corps,

Honore l’amour dans ton cœur.

 

Deviens présent,

Sois heureux sans nuire à l’autre ni à la nature ;

Tout ce que je fais à l’autre,

Je me le fais à moi-même,

Tout ce que je fais à la nature,

Je le fais à mon propre corps.

Touche la terre, un arbre, un chat,

Touche de l’eau ou touche un dos,

Touche, et laisse toi toucher.

Tout est sacré.

Ce monde est ton propre corps

Et il sent quand tu l’honores.

 

Deviens présent,

Obéis à la Vie,

Deviens un instrument entre ses mains [5],

Dis-lui Oui.

Offre-Lui tout !

Viendra la grande Magie !

 

Le plus beau cadeau au monde :

Le cadeau de ton état intérieur,

Deviens donc présent,

Tu seras un présent pour l’humanité !

@2014 spiritualite-laique.com

Réalisé par Logo4you - tous droits réservés